Le terrible miroir mexicain

Ils ont passé un week end en amoureux dans un palace au bord du Pacifique. En même temps, Carla, c’est pas le genre de fille que t’emmènes chez ta Grand tante dans le Loir et Cher. Et puis franchement, qui ne s’est jamais arrangé pour caler le vendredi sa réunion avec la succursale de Biarritz ou d’Ajaccio ? Bon là, c’est un week end qui aurait coûté dans les 50.000 euros. Bon là on ne sait pas qui a payé. Mais si l’Elysée a cherché à camoufler l’affaire, c’est probablement parce que c’est Carla qui invitait. Franchement, le Président de la 6ème puissance du Monde qui se fait entretenir par une femme, ça fait pas sérieux. La voilà l’explication, les gauchistes. Rien de plus. J’espère que Nico aura pensé à enlever sa rollex… Bah oui pour le bronzage.

photo_0302_459_306_25823

Et puis, ils n’ont même pas profité complètement du week end. Ils ont dû visiter les pyramides de Tehotiuacan, « le lieu qui fait les hommes dieux » et dîner avec l’ignoble Président mexicain et son épouse.

Obligés de parler du cas Cassez, cette jeune française arrêtée avec son ex-compagnon condamné depuis pour enlèvements et séquestrations. Elle avait attendu 24 heures avant que l’arrestation puisse être rejouée pour les télés. Imaginez Sarkozy dîner avec ce looser. Lui, il n’a jamais rien fait rejouer. Lui, c’est un bon. Il appelle les télés avant de faire débarquer les 100 flics dans la cité…

Et puis l’instruction est bourrée de vices de procédures. Et envoyer là-bas notre Défenseur de la présomption d’innocence de « l’assassin du Préfet Erignac ». Lui qui n’hésite pas à dévisser les procédures quand elles sont injustes… Quand un journaleux de Libération est fouillé au corps, on supprime le juge d’instruction.

Et Cassez a été condamnée à 60 ans sans preuve, pour sauver la face d’un Ministre. En France, le Pays-des-Droits-de-l’Homme, quand on maintient un terroriste en détention, c’est parce qu’on a trouvé des indices crédibles chez lui : un coupe-boulon, un livre de gauche…

Et maintenant, Cassez veut être transférée des ignobles geôles mexicaines vers les prisons françaises déjà réputées bien mieux que les prisons moldaves et que la loi pénitentiaire examinée en urgence va probablement transformer en éden.

Et pour obtenir qu’une Commission libère Cassez d’ici quelques semaines, quand les yeux de l’opinion mexicaine révulsée auront été détournés, notre Président a été obligé de saluer l’indépendance de la justice mexicaine. Mais ça n’est pas un week end en amoureux ça. Pour cet Homme qui a chevillé au corps le principe d’indépendance de la justice … à la séparation des pouvoir, c’est pire qu’un chemin de croix. Il n’a même pas pu la ramener avec lui, triomphateur. Ah, ces commissions à tout bout de champ…

Et encore, le calvaire n’était pas fini… Il a fallu signer des contrats. Il a fallu annoncer la vente de 8000 caméras de surveillance pour équiper Mexico et de 6 hélicoptères de combats. On a de très beaux élevages de colombes en France. Mais à l’export, ça marche pas fort. Il aurait aimé vendre des éoliennes, des panneaux solaires… Mais en France, on a Dassault, Thales et Eurocopter.

Allez, c’est vrai, avant de partir, notre Président a quand même pu donner libre cours à ses aspirations philanthropiques. Il a annoncé la construction d’une usine de vaccins par … Sanofi. Et avec Carla, il a décrété que 2011 serait l’année du Mexique.

Et on veut nous faire croire que c’était des vacances.

Publicités

3 comments so far

  1. so on

    Ce qui confirme (s’il le fallait) que je ne partitai pas en vacances avec lui! 😉
    A te lire on le plaindrait presque !
    Pauvre Carla c’est moins fun que ces précédents flirts, j’espère qu’elle est bien payée pour ça, qu’elle a de bons médocs ou laors il faudra m’expliquer…

  2. Prof94 on

    En plus ils ont été reçu chez un milliardaire mexicain soupçonné par la police d’être un narcotrafiquant…

  3. homopoliticonumeric on

    Et cette hypothèse choque les français de même que s’il s’avère que c’est l’Etat français qui a payé. En revanche, si c’est l’Etat mexicain, tout le monde trouve ça normal. Les mexicains n’ont ils rien d’autres à faire de leurs impôts que de payer le séjour des potentats français ? Autre question : qui paye quand le Président mexicain séjourne au Ritz, fait ses emplettes place Vendôme et passe le week end précédant la visite officielle sur la Côte d’azur ? Franchement j’espère que c’est Carla qui a payé. Je crois qu’elle en a les moyens. C’est la seule solution honorable.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :